La diversité des parasites


Hymenolepis microstoma

Hymenolepis microstoma

La biodiversité, c’est quoi pour vous?

Des oiseaux de toutes sortes, des fleurs de toutes les couleurs, des animaux de la savane, un panda ?  L’évolution a conduit à une diversité du vivant surpassant notre imagination, autant dans l’infiniment grand que dans l’infiniment petit. Une bibliothèque du vivant dont les espèces sont autant de livres riches de connaissances qu’il reste à découvrir. Sceptique? Susan Perkins, parasitologue à l’American Museum of Natural History, nous propose une toute autre odyssée…

Birds of all kind, flowers of all colors, animals from the savannah, a panda? Evolution led to a biodiversity outstanding any expectations at every scale. A library of the living in which each specie is an unread book full of knowledge. Sceptical ? Susan Perkins, parasitologist at the American Museum of Natural History, opens the door to a unusual kind of odyssey…

Parasite of the day

A travers le site Daily Parasite, Susan Perkins offre un podium à 365 parasites triés sous la loupe : un par jour. Chaque parasite a droit à un petit portrait expliquant son mode de vie et ses particularités. C’est ainsi tout un univers insoupçonné et insoupçonnable que notre « hôte » se propose de nous faire découvrir. L’occasion était trop belle pour ne pas poser quelques questions à cette spécialiste à l’occasion de l’année de la biodiversité à laquelle cette initiative fait écho.

Daily Parasite is more than a website, it’s a showcase offering 365 parasites a place under the spotlight : one per day. Each parasite has its description to expose its features and way of transmission. Our « host » is inviting us to explore a whole universe we could never have imagined. Of course I had to ask this specialist some questions for the sake of the Year of the Biodiversity.

- Why should we preserve  biodiversity?

-  Pourquoi préserver la biodiversité?

There are several reasons.  For one, we never know what knowledge and products will come from discovering new and different species.  A good example is the discovery this week of a snail with incredibly tough armor that they are now saying may offer inspiration for body armor for people. Another reason is simply, diverse communities and habitats are healthy communities and habitats.  And parasites are part of that (see below).

Un escargot à la coquille dure

Il y a plusieurs raisons. La première est qu’on ne sait jamais quelles connaissances et quels fruits nous pouvons tirer de la découverte de nouvelles espèces. Un bon exemple est la découverte cette semaine d’un escargot avec une armure particulièrement résistante dont on dit qu’elle pourrait inspirer la conception d’armures adaptées à l’homme. Une autre raison est simple : des communautés et des habitats sains sont des communautés et des habitats diversifiés. Et les parasites participent à cela.

- How is biodiversity seen in the field of parasitology?

- Du point de vue de la parasitologie, comment voit on la biodiversité ?

Parasitologists know that they work on an incredibly diverse group of organisms.  If we assume that every organism on the planet has at least one specific parasite (almost certainly a gross understatement), then there are way more parasites than anything else (…) But a lot of other folks don’t really think about parasites – they’re small, they can be a little hard for the squeamish, and they are often seen as things you don’t want around.

Les parasitologues savent qu’ils travaillent sur un groupe d’organismes très diversifié. Si nous supposons que chaque organisme sur la planète abrite au moins un parasite (ce qui est peu dire), alors il y a plus de parasites que quoique ce soit d’autre (…) Mais beaucoup de gens ignorent les parasites – ils sont petits, pas très glamours et sont souvent vus comme des choses qu’on préfère garder à distance.

- Is the diversity of parasites threatened?

- Est ce que cette diversité des parasites est menacée ?

Sadly – very.  Their diversity is threatened because their hosts are threatened.  And their diversity is threatened because human impacts to the environment could alter their transmission and drive them extinct very quickly.

Malheureusement, oui. Ils sont menacés car leurs hôtes sont menacés. Ils sont menacés à cause de l’impact de l’anthropisation sur l’environnement qui peut altérer leur transmission et conduire à leur extinction rapide.

- What is the role of parasites in their ecosystems?

- Quel est le rôle des parasites dans leurs écosystèmes?

They are vital for healthy ecosystems.  It may seem counter-intuitive, but disease promotes diversity in ecosystems.  A good example can be seen in the post from January 15th, written by Tommy Leung.  The parasite in this case makes it difficult for the clam host to burrow and so they are more often predated by birds.  But the dead clams on the substrate make the habitat more varied – it gives other organisms a place to live. In addition to these ecological reasons, parasites are also important for promoting the genetic variation of their hosts.  Curt Lively has done some excellent work on this, for example.

Un parasite des arthropodes qui peut tuer les mâles, les féminiser mais aussi permettre aux femelles de se reproduire par parthogénèse

Ils sont essentiels à des écosystèmes sains. Cela peut sembler contre-intuitif, mais en fait les maladies promulguent la diversité dans les écosystèmes. Un bon exemple peut être vu dans l’article du 15 janvier, écrit par Tony Leung. Le parasite en question altère la capacité de la palourde hôte à s’ensevelir dans le sable ce qui la rend plus vulnérable à la prédation par les oiseaux. Or les coquilles de ces bivalves participent à fabriquer un habitat plus hétérogène qui permet d’abriter des individus d’autant plus variés. En plus de ces raisons écologiques, les parasites sont aussi important pour promouvoir la variabilité génétique de leurs hôtes. Curt Lively a fait un excellent travail là dessus.

- How useful is the field of parasitology ?

- Quelle est l’importance de la parasitologie ?

It’s incredibly useful, but has waned a lot in the past few decades.  We desperately need people who are trained to collect, identify and otherwise study parasites.  But work done on these organisms has formed some of our key understandings in ecology and evolution, genetics, immunology, etc.

Envie de voir par vous même? C'est ici =>

C’est incroyablement utile, mais cela a été délaissé énormément ces dernières dizaines d’années.  Nous manquons cruellement de gens qualifiés pour collecter, identifier sinon étudier les parasites alors que le travail fait en la matière constitue est une des clés essentielle à la compréhension de l’écologie et de l’évolution, de la génétique, de l’immunologie, etc.

Levons les yeux de la loupe

La question que sous-tend cet article est jusqu’où percevont nous la biodiversité ? A quoi l’associe t’on? Le subtil équilibre des écosystèmes repose sur un complexe maillage constitué par diverses espèces. La fonction d’une espèce dans un écosystème est complètement dissociée de son sex appeal médiatique. Préserver la biodiversité n’est pas préserver un mur d’images, pas seulement, il s’agit de sauvegarder un système qui nous permet de vivre et nous épanouir, une machinerie dont les rouages nous restent inconnus. Mon père était horloger, il m’a appris qu’il suffisait qu’une pièce manque, n’importe laquelle, quelqu’en soit la taille, la forme ou la beauté, une seule pièce pour que la montre s’arrête de fonctionner. Bien sûr la Nature est plu résiliante mais jusqu’à quel point?
The question this article inspires is how do we perceive biodiversity ? The fragile dynamic balance of the ecosystems lays on a complex network made of a variety of species. The functionality of a specie is completely independent from its media-friendliness. To preserve biodiversity is not only to preserve a wall of pictures like in a puzzle, the whole picture is to save a system that allows us to live and to learn, a machinery in which most the parts are still unknown. My father was watchmaker, he taught me that it’s only a matter of one part missing, no matter the sized, the shape or the beauty of it, one part missing and the clock is broken. Of course nature is more resilient but to which extend?

Philippe F. NAI
Pour en savoir plus sur l’escargot blindé, c’est ici :



Laisser un commentaire

*