Chapitre 27 : Les Amis de la Nature (Sénégal)

Siège de l’ASAN

L’Association sénégalaise des Amis de la Nature

Faire aimer la nature

Après le départ d’Emilien, nous avons pris la direction de petit Mbao pour rendre visite aux Amis de la Nature. L’ASAN, l’association sénégalaise des Amis de la Nature est la plus ancienne association écologiste du Sénégal. Fondé en 1983, elle a pour but « d’aimer, de faire aimer et de protéger la nature ». Parmi les pères fondateurs, Alioune Diagne Mbor, le seul survivant actif continue d’exercer la présidence du haut de ses 84 ans. L’ancien ministre et président de l’assemblée nationale nous a d’ailleurs reçu chez lui pour nous présenter l’association. Ainsi, il nous dit que les Amis de la Nature regroupe avant tout des hommes et des femmes de bonne volonté.


Sous le signe du bénévolat

Pépinière

Sous cette désignation venu d’un autre temps se cache un principe très simple : les Amis de la Nature fonctionnent sur le mode du bénévolat. Chose intéressante car aujourd’hui rares sont les ONGs qui ne se professionnalisent pas. En effet, les causes invoqués nécessitent un travail de spécialiste à plein temps et les bénévoles n’ont souvent plus qu’un rayon d’action réduit au local.

Ainsi, cette particularité du bénévolat très intéressante car d’une part elle permet en théorie que le mouvement soit populaire et d’autre part elle assure que l’environnement reste une préoccupation de premier plan parmi les Amis de la Nature.

« Certains sont venus chez les Amis de la Nature comptant y trouver un réseau et de l’argent. Voyant que ce n’était pas le cas, ils sont partis. Ceux qui restent, le font par véritable amour pour la Nature » nous disent les Amis de la Nature dans un discours bien rôdé. Ainsi nous avons rencontré des Amis de la Nature exerçant des métiers aussi divers que professeur d’anglais, professeur de français, député-maire ou juriste spécialisé dans l’environnement ; chacun apportant de précieuses compétences à l’association. Le revers de la médaille est que dans un pays où on lutte au quotidien pour remplir son assiette, le bénévolat se destine surtout à ceux qui ont le précieux temps en plus à consacrer à des activités non génératrices de revenus.

Des activités ponctuelles

Four solaire

L’activité historique des Amis de la Nature consiste à fournir gratuitement des plantules, aujourd’hui au nombre de 50 000 par an à tout ceux qui en expriment la demande. Un effort particulier est fait pour fournir des espèces ornementales. Cette année, un forum de la jeunesse (financé par les Pays Bas) a aussi permis à 80 jeunes sénégalais de mieux connaître la faune et la flore pendant 3 semaines. L’ASAN dispose aussi d’un siège disponible à la location pouvant accueillir colonies de vacances, conférences et personnes souhaitant faire de l’écotourisme.

D’autres activités sont conduites ponctuellement à travers le pays via des antennes à Saint Louis, Ziguinchor, Foundiougne, Kafountine etc. Le bâtiment a été construit récemment grâce au financement de l’international des Amis de la Nature mais aussi aux membres sénégalais. Le bâtiment-mère, choisi par les membres eux mêmes dispose de trois terrasses permettant de profiter du soleil à toute heure de la journée. Il a aussi été récemment  agrémenté de chauffe-eau solaires dont nous avons pu constater l’efficacité et d’un four solaire.

Chauffe-eau solaires

2 réponses à to “Chapitre 27 : Les Amis de la Nature (Sénégal)”

  • Awa DIOP dit :

    nous aimons et apprécions ce que vous faites pour sauvegarder la nature. Protéger la nature c’est rendre possible la vie sur terre.Le support de vie nécessaire à toutes les autres espèces que l’homme, l’environnement doit être préservé pour la continuité de la vie sur terre.
    Toutefois, les effets comme la dégradation compromettent le développement et menace les progrès futur en matière de développement durable. Ils entravent également tous les aspects du bien-être humain avec le développement de certains types de cancers, des maladies à transmissions vectorielle, des carences nutritionnelles et des affections respiratoires.Dans ce processus, nous vous remercions et vous encourageons pour votre volonté de sauvegarde et de protection cette chose précieuse et indispensable qui est la nature.

  • ibrahima diaw dit :

    Je je suis un ancien des amis de la nature du lycée Blaise Diagne avec Salle et Athié. Avons participer a lompoul avec Diouf comme Président A

Laisser un commentaire

*