Chapitre 19 : Des leçons d'envie, l'Envie d'Agir !

«Celui qui est prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. » ~ Benjamin Franklin, 1759

Depuis que nous sommes ici, nous avons appris à tourner toutes les situations à notre avantage, car quand on a peu de moyens, il faut savoir doubler d’astuces. Chacune d’entre elles constituant un nouveau défi, une nouvelle chance pour nous de progresser et surtout une occasion d’être plus proche des gens pour saisir ce qui se passe ici.

Ainsi, loin de ce qui aurait pu être un safari, je m’épanouis à saisir une réalité bien plus complexe qu’il n’y paraît à la lumière de mes connaissances en écologie, agronomie mais aussi et surtout via les témoignages des plus humbles. Ce sont alors de vraies leçons de vie, je dirais même d’envie, auxquelles nous avons eu droit.

Avant même notre arrivée au Sénégal, j’ai lu des articles disant que le reboisement était devenu une 3e religion. Je préfère parler d’état d’esprit car compatible avec toutes les religions, un esprit qui aura à surmonter les défis les plus colossaux qui existent : les défis non chiffrés.

Et cela ne se comptera plus en nombre d’hectares, en équivalent carbone ou en propagules ; des chiffres on passe aux lettres, aux questions de culture, de mentalités, de mode de vie à la fois écologique et garante de bien être : de la main dans la main il faudra apprendre à sentir au delà de ses propres intérêts. Que valent ils face aux enjeux environnementaux, aux enjeux sociaux ?

Dire au jour le jour ce que nous faisons n’est pas ma tasse de thé, d’autant plus que nous avons tellement vécu de choses que ma mémoire a des allures de daguerréotype rayée. Cependant, j’ai à cœur de dire que malgré la fatigue, les frustrations accumulées, car il a fallu se battre sur chaque image récoltées, et bien que les genoux fléchissent, mes yeux restent rivés sur l’objectif. Le film? il n’est pas une finalité pour moi, pas plus qu’une association n’est que le moyen d’arriver à plus de justice environnementale, de justice sociale. Le film n’est qu’une conséquence de ma soif d’apprendre, de comprendre.

Bien sûr de belles photos, des images chocs c’est accrocheur mais inconsciemment je mûris mes pensées, une pensée qui ne s’exprime plus en images ou en chiffres mais qui se tisse fièrement avec des mots.

Alors qu’en est il?

Il en est qu’un film, n’est qu’un montage ; des fragments de vie et de ce que nous avons vécu. Dans nos têtes et dans nos cœurs des heures de « rushes », de vie à l’état brut, des enseignements, des discours et des discussions, de la colère et de la sérénité que la plus sophistiquées des caméras ne saurait capter. Des choses apprises que j’espère nous distillerons dans la vie des autres. L’envie d’agir? oui, toute la vie à travers le partage.

Philippe F. NAI

2 réponses à to “Chapitre 19 : Des leçons d'envie, l'Envie d'Agir !”

  • boubou élodie says:

    Salut Phil !!
    Voyage, rencontres, échange tu as l’air d’avoir trouvé ta vocation ! On se voit à ton retour et surtout continue à partager !!

  • Sabrina N says:

    Commentaire 10 ans en retard mais c’est pas grave. C’est marrant de suivre l’évolution des articles. On te reconnait mais on sent aussi que tu changes, en tout cas le voyage semble porter ses fruits! Je vous embrasse

Laisser un commentaire

*