A propos

« Vivre, c’est cheminer le temps d’un court voyage »  Francisco de Quevedo


L’écologie différemment

lesporteursdelanternes.com est un observatoire ambulant et indépendant de l’écologie pour offrir un point de vue multiculturel, faire réfléchir et éclairer les consciences en donnant la parole à celles et ceux qui travaillent à une planète « à l’endroit ».

Dans cette optique, nous combinons nos compétences multidisciplinaires dans une démarche intégrée avec une approche innovante, professionnelle et passionnée afin d’intéresser le grand public sur des enjeux actuels et globaux.

Le reflet d’un cheminement

Issu d’une formation universitaire d’écologue à Paris 6 sanctionné par l’obtention d’un Master 2, mon parcours m’a permis de travailler dans l’écologie scientifique, de comprendre l’écologie des initiatives citoyennes à travers la réalisation d’une série de reportages en Europe pour la télévision, de vivre au quotidien l’engagement écologiste au sein d’une ONG internationale en allant à la rencontre du grand public et d’étudier l’écologie du développement en Afrique à l’occasion de la réalisation d’un documentaire… 4 moments de vie au service de l’écologie de terrain qui m’ont successivement permis de préciser mes connaissances.

Depuis 2010, j’écris pour Altermondes, le magazine de la solidarité internationale. Activité qui petit à petit m’a permis de m’ouvrir à des problématiques connexes en collaborant avec différents acteurs de la société civile à travers le monde. Vous pouvez découvrir Altermondes ici.

 

Une création originale

En 2010, nous sommes parti au Sénégal pour tourner un documentaire. Un retour aux sources pour aller aux fondements de l’écologie. Le site expose actuellement cette initiative inédite. Nous avons bénéficié d’une bourse de la ville de Clichy, et de la commission Envie d’Agir des Hauts de Seine. Le projet reste néanmoins majoritairement autofinancé, il n’y a pas eu d’appel aux dons, ceci pour maximiser notre indépendance et une liberté de parole et d’action nécessaire à la démarche journalistique.

Par envie d’agir,

Philippe NAI

On dit que dans le sein de l’homme le plus ordinaire un poète est mort jeune. Mais il est peut-être plus juste d’affirmer que ce barde, même s’il ne fait pas partie des grands, survit dans presque tous les cas et qu’il est le sel de la vie de celui qui l’abrite. Jamais justice n’est rendue aux multiples ressources et à la fraîcheur méconnue de l’imagination de l’homme… ~ Robert Louis Stevenson

Questions? Suggestions? Feedback

Besoin d’un support audiovisuel?

Contactez nous

Internet Map

 mail

 Facebook

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message