Chapitre 5

Chapitre 5

« Une Signature persistante »


Un objectif, un zoom, un diaphragme et au bout une cassette.

Un oeil, un regard, interconnecté aux milliards de cellules de mon corps

Au bout, une réflexion, un point de vue, des émotions.

L’être humain au centre de l’écologie, au centre de notre aventure, avec nos joies, nos doutes, nos peurs, notre histoire. Catapulter un message, à bout de souffle, aussi vite que l’on peut, une vision de l’écologie, différente des canons habituelles… Mon binôme me permet de me concentrer sur une seule chose, le message sans entrave technique, un message à haute persistance.

Partout en Europe des étincelles, des lumières suivies de feu d’artifice : Ulrich, Ursula, Manolis, Nicolas et aujourd’hui Sandy notre hôte pour le Wwoofing en Slovénie…

Sandy, il y a vraiment de la bonté dans son regard. J’ai pu discuter un peu avec lui. Des questions bêtes : que pensait il de mes collègues, qu’est ce que ça lui faisait de voir un asiatique…

Changer les mentalités

Des combats, des batailles, des regards déterminés, de la sueur, des larmes, surtout des sourires car au final tout fini bien. Se débarrasser d’une image de l’écologie dépassée et vieillotte aussi collante que les étiquettes qu’on peut coller aux personnes en moins de 30 secondes, ce n’est pas facile. Il faut surprendre : longer les préjugés, s’en servir comme rampe de lancement pour prendre en contrepied, s’inspirer de l’expérience des anciens et y injecter l’énergie de la jeunesse, de l’insolence, avoir le maximum de liberté pour se libérer d’une image, effacer tout les limites et innover toujours…

Lutter contre l’éphémère

Parce ce qu’on est en train de dire, il faut que ca reste au delà du sensationnel. Car l’occasion nous est donné de faire quelque chose d’intéressant à notre niveau. Combien d’entre nous ont participé à des manifs étant jeunes, voulu changer le monde et en fin de compte, rien? Encore un peu d’élan, quelques nuits de sommeil à offrir, tenir ce mégaphone énorme de toutes nos forces pour que, toutes ces voix de gens extraordinaires, vous puissiez vous les entendre aussi. Parce que le message est beau et qu’il transcende toutes les barrières, les langues et les cultures… Si on doit servir de fusibles télévisuels alors autant marquer les esprits. Espérons que ce message en filigrane restera au final.

*

*

=> Chapitre 6